CHÂTEAUX DE VERRES ET D'ISSOGNE

Entre forteresse et demeure: Challant
CHÂTEAU DE VERRES :
Bâti sur un piton rocheux qui domine le village sous-jacent, le château est mentionné pour la première fois en 1287 comme propriété des seigneurs De Verretio. Une inscription gravée en caractères gothiques atteste que c'est Ibleto di Challant en 1390 qui exécuta les travaux qui donnèrent à l'édifice son aspect actuel. En 1536, Renato di Challant a renouvelé l'appareil défensif du manoir, en l'adaptant à l'utilisation des armes à feu modernes. A cette occasion, fut édifié un mur équipé de sabords, d'éperons contreforts et de tourelles offensives polygonales, propres à l'usage de la spingarde et des canons coulés dans le fief que le comte de Challant possédait à Valangin en Suisse ; l'entrée a été sécurisée par la construction de la porte d'entrée avec le pont-levis et l'ouverture de meurtrières. De nouvelles fenêtres croisées ont également été ouvertes, en plus des fenêtres à simple et double lancette de type gothique déjà existantes, et de nouvelles portes avec un arc mauresque, clairement d'influence espagnole; les intérieurs ont été enrichis de nouveaux meubles. A la mort de Renato di Challant (1565) sans héritiers mâles, le château fut confisqué par les Savoie. En 1661, le duc Carlo Emanuele II ordonna le démantèlement des armements et leur transfert au fort de Bard, un point stratégique où se concentrait la défense de la Vallée d'Aoste.
Les Challants reprennent possession de la forteresse en 1696 et la conservent jusqu'à l'extinction de la famille au début du XIXe siècle. A cette époque, le château était à l'abandon depuis près de deux siècles : le toit, déjà en partie effondré, avait été entièrement démoli pour éviter de payer la taxe de séjour, de sorte que les étages supérieurs étaient exposés aux intempéries et envahis par les mauvaises herbes. Le sauvetage de ce château, comme ceux d'Issogne et de Fénis, est dû à l'intérêt d'un groupe d'intellectuels piémontais unis par la passion du Moyen Âge.
Après avoir dépassé le frontispice qui s'ouvre sur l'enceinte fortifiée, accessible également à cheval depuis le pont-levis, on découvre le bâtiment destiné à servir de corps de garde situé devant l'entrée du château. Le portail d'entrée débouche sur un hall d'entrée défendu par un mâchicoulis caché dans la voûte ; une seconde porte, autrefois protégée par une herse, donne accès à la cour du château. Autour de cet espace carré, le corps de bâtiment est disposé en couronne sur trois étages, reliés par un escalier monumental en pierre posé sur des arcs-boutants. La régularité géométrique de la structure et l'essentialité de la décoration, confiée uniquement aux détails en pierre verte et blanche travaillée, correspondent au caractère militaire de l'édifice et dénotent également l'excellence des ouvriers qui travaillaient à Verrès.
Au rez-de-chaussée se trouvent deux grandes salles symétriques qui occupent tout le côté est et ouest du château, tandis que la cuisine est située au sud. La salle est, probablement utilisée à l'origine comme entrepôt d'artillerie, est couverte d'une voûte en berceau. Plus intéressante est l'armurerie située à l'ouest, voûtée en arc brisé : elle possède deux cheminées monumentales à jambages façonnés ; le dédoublement des murs et autres indices apparus lors d'une restauration témoignent de la superposition de plusieurs campagnes de construction.
Les chambres du premier étage, réservées aux seigneurs du château, sont éclairées par d'élégantes fenêtres à meneaux du XIVe siècle, plus grandes que celles des autres étages. La grande salle à manger est reliée par un passe-plat à la cuisine principale. Cette dernière salle, équipée de trois grandes cheminées, possède une voûte en pierre à nervures multiples reconstruite à l'époque de Renato di Challant, seule toiture d'origine encore existante dans le château ; A noter également la cheminée située côté nord, de dimensions exceptionnelles et richement décorée de moulures et de petits piliers.
Les appartements de service sont situés au deuxième étage (qui ne se visite pas), reliés par un escalier en bois à l'étage à mâchicoulis.
Chaque année, le château est la scène prestigieuse du carnaval historique de Verrezia dans lequel l'épopée de la comtesse Caterina di Challant est rappelée entre histoire et légende.
D'octobre à mars : de 10h à 13h et de 14h à 17h, du mardi au dimanche
D'avril à septembre : de 9h00 à 19h00, tous les jours
Tarifs : Plein tarif : 3,00 € - Tarif réduit : 2,00 €
Château de Verrès - 11029 Verrès
Téléphone : +39 0125 929067
CHÂTEAU D'ISSOGNE :
Initialement domaine des évêques d'Aoste, la propriété passa ensuite aux mains de la famille Challant. Au fil du temps les bâtiments existants furent agrandis et unis, jusqu'à la transformation radicale qui eut lieu entre 1490 et 1510 environ par Giorgio di Challant, prieur de Sant'Orso, qui en fit une somptueuse résidence pour sa cousine Margherita de La Chambre et son fils Philibert . C'est alors que le château prit son aspect actuel, devenant un bâtiment unique en forme de fer à cheval, donnant sur une grande cour et un jardin à l'italienne, sur le haut mur duquel étaient peints d'importants personnages et héros ; le portique du rez-de-chaussée était décoré d'une série de lunettes à fresques avec des scènes de la vie quotidienne et des représentations de boutiques, tandis qu'au centre de la cour était construite la célèbre fontaine en fer forgé connue sous le nom de fontaine Melograno, symbole de prospérité. À cette époque également, de nombreuses pièces intérieures étaient décorées de fresques, tant dans les zones représentatives, telles que la salle de justice ou la chapelle, que dans les pièces plus privées, notamment les oratoires de Margherita de La Chambre ou de Giorgio di Challant. Après la splendeur du XVIe siècle, la demeure commença à décliner progressivement et en 1872 elle fut vendue aux enchères publiques : achetée par le peintre turinois Vittorio Avondo, elle fit l'objet d'une campagne de restauration soignée qui lui rendit sa splendeur d'antan. Donné à l'État en 1907, le château appartient aujourd'hui à la Région Autonome du Val d'Aoste et est présenté avec quelques éléments du mobilier d'origine et d'autres meubles refaits à la fin du XIXe siècle, qui, avec de nombreux objets domestiques, reproduisent le décor fin XVe siècle commandé par Avondo.
En entrant dans le bâtiment, vous vous trouvez dans la cour, entourée de bâtiments sur les murs desquels les armoiries de la famille Challant et des familles qui lui sont liées sont représentées ; passé la fontaine aux grenades, continuez vers le hall d'entrée orné de précieuses lunettes, représentant le corps de garde, la boucherie et la boulangerie, le marché aux fruits et légumes, le tailleur, l'apothicaire et l'épicier.
Ensuite, nous procédons à la visite de l'intérieur du château :
Au rez-de-chaussée, la salle à manger, la cuisine, et la chambre seigneuriale, où l'on peut admirer une belle cheminée en pierre portant les armoiries Challant sur la hotte flanquée d'un lion et d'un griffon, peintures sur les poutres en bois du plafond et les murs décorés de fresques avec des paysages, des scènes de chasse et le Jugement de Paris ;
Au premier étage, la chapelle, aux voûtes brisées finement décorées, avec des fresques sur les murs et avec l'autel gothique en bois sculpté et doré orné d'un triptyque flamand et la chambre de la Comtesse, avec l'oratoire décoré de peintures ;
Au deuxième étage, la salle dite du "Roi de France", avec un plafond à caissons orné de fleurs de lys et une cheminée portant l'écusson de la dynastie française des Valois sur le capot, et la salle dite des "Chevaliers de San Maurizio " au beau plafond à caissons sur lequel est peinte la croix de cet ordre.
Les ruines du pigeonnier se dressent encore à quelques encablures du château.
A partir de l'automne 2018, une nouvelle installation émotionnelle et multimédia dédiée à Vittorio Avondo, illustre propriétaire du manoir d'Issogne, valorise et enrichit l'offre du château en mettant en lumière les événements de la fin du XIXe siècle avec une série de panneaux, de solutions et d'éléments multimédias de suggestion poétique.
L'achat et la restauration, avec Alfredo D'Andrade, du château d'Issogne, lui ont permis d'élargir ses compétences et ses collections d'art médiéval, ce qui l'a amené à collaborer avec D'Andrade lui-même à la construction du village médiéval de Turin ( 1884).
Château d'Issogne - Piazza Castello, 11020 Issogne
Téléphone : +39 0125 929373
Restaurants:
  • TANPI' FOOD & DRINK PHILOSOPHIE : restaurant au design moderne et raffiné, des plats piémontais et valdôtains magistralement exécutés sont servis. Il y a une cave raffinée avec d'excellents choix locaux et nationaux et un barman à votre disposition qui peut vous faire déguster de nombreuses variétés de cocktails aussi bien à l'apéritif qu'en digestif.
Ouvert tous les jours de 7h00 à 24h00.
Fermé le mardi
Via Jean Baptiste Baril, 30, 11029 Verrès
Téléphone : +39 3452240151
Internet : www.tanpi.it
  • RESTAURANT LA TOUR : le restaurant La Tour, restaurant de construction récente, respecte les caractéristiques architecturales classiques du quartier : le bois et la pierre. Il est situé au pied du château de Verrès, immergé dans la verdure et le calme des collines de Verrezia. La salle de restaurant est de petite taille, pouvant accueillir jusqu'à 25/30 personnes, avec un environnement intime, accueillant et élégant. La structure dispose également d'un grand espace extérieur avec vue sur la campagne environnante, qui peut être apprécié surtout au printemps et en été. Les propositions gastronomiques sont simples et basées sur le choix d'excellentes matières premières. Une large place est faite aux produits de saison et à la cuisine locale aux côtés d'une sélection des meilleurs plats de la cuisine italienne.
Ouvert tous les jours de 12h00 à 21h30
Mercredi de 12h00 à 13h30 et Dimanche de 12h00 à 17h00
Lieu La Tour, 5, 11029 Verres
Téléphone : +39 0125929229
  • AUBERGE RESTAURANT AL MANIERO : près du château d'Issogne, vous trouverez ce restaurant de caractère qui propose une cuisine typique de la Vallée d'Aoste. Pour s'occuper de la préparation des plats, c'est le Chef Giovanni Paladini qui porte une attention particulière aux produits de saison et vous propose les plats typiques de la vallée ; Lard d'Arnad et mocetta au miel de châtaignier, flan de légumes de saison (qui en été sont récoltés dans le jardin familial), mais vous ne pouvez jamais manquer la soupe valpellinentze, qui, avec sa douceur, vous prépare à goûter l'agneau aux herbes simple mais savoureux, et pour ne citer que quelques-uns de leurs plats. Possibilité de menu dégustation.
Ouvert tous les jours
Hameau du Pied de Ville 58, 11020 Issogne
Téléphone : +39 0125929219
Internet : www.ristorantealmaniero.it

Newsletter

POUR RESTER TOUJOURS INFORMÉ SUR TOUTES LES OFFRES ET PROPOSITIONS EXCLUSIVES!

Demande d’informations

relaisdufoyer fr chateaux-de-verres-et-d-issogne 011
Località Panorama, 37
11024 Chatillon (Ao)
Tel. +39 0166/511251
E-mail: info@relaisdufoyer.it
Credits TITANKA! Spa